femmes vs hommes

  • 36,2 % : c’est la proportion de femmes qui sont en surcharge pondérale contre 52,3 % d’hommes âgés de 35 à 54 ans. Chez les 18-34 ans, la proportion d’hommes en surcharge pondérale est de 29,3 %.

 

  • 24,2 % des femmes sont en surpoids et 12 % présentent une obésité contre 40,6 % des hommes qui sont en surpoids et 11,7 % présentent une obésité.

 

  • 41,6 % : c’est la proportion de femmes âgées de 35 à 54 ans ayant un niveau d’activité physique « entraînant des bénéfices pour la santé » contre 48,7 % : d’hommes âgés de 35 à 54 ans.

 

  • 26,5 % : c’est la proportion de femmes ayant consommé au moins un complément alimentaire au cours des 12 derniers mois contre 12,6 % des hommes

L’alimentation des femmes se caractérise par une consommation entre les repas plus fréquente que celle des hommes. Plus de femmes prennent une collation tous les après-midis. Les femmes sont également plus nombreuses à prendre une collation tous les matins et tous les soirs. Les consommations entre les repas des hommes sont plus faibles que celles des femmes, seuls 30 % des hommes prennent un goûter tous les jours. Par contre, la régularité du rythme alimentaire des principaux repas est similaire entre les hommes et les femmes.

Les femmes consomment en moyenne 2583 g d’aliments et de boissons chaque jour. Elles sont plus nombreuses que les hommes à consommer des céréales au petit-déjeuner, des produits sucrés (biscuits, pâtisseries et gâteaux, glaces et chocolats), des ultra-frais laitiers, des poissons, des fruits, des boissons non alcoolisées et des soupes.

Les hommes consomment en moyenne 2923 g d’aliments et de boissons chaque jour. Les hommes présentent des taux de consommations plus élevés que les femmes pour les viandes, les charcuteries, les pommes de terre, les fruits secs, les graines oléagineuses, les boissons alcoolisées et le café.

L’apport énergétique total moyen chez les femmes est de 1855 kcal par jour, il est inférieur à celui des hommes qui s’élève à 2500 kcal par jour. La contribution des lipides et des glucides simples à l’apport énergétique est plus importante chez les femmes que chez les hommes. Dans l’apport énergétique total des hommes la part de l’alcool est nettement plus importante que chez les femmes et elle représente 5,9 %.

L’apport calorique moyen conseillé aux femmes actives est compris entre 1800 et 2200 kcal par jour. Il est adapté en fonction de l’âge, de la taille, du niveau d’activité physique qui dépend du métier, des activités sportives.

 

 A retenir pour équilibrer l’alimentation des femmes :

 

  • Faire 3 repas par jour, petit-déjeuner, déjeuner et dîner, et ne pas sauter de repas.
  • Se limiter à une collation par jour.
  • Eviter de manger entre les repas.
  • Les femmes devraient être vigilantes aux apports de graisses et consommer davantage de glucides complexes comme le pain, le riz, les pâtes.

Les besoins énergétiques des hommes actifs sont supérieurs à ceux des femmes en raison de leur corpulence. Les glucides, les protéines et les lipides apportés par les aliments sont « brûlés » par l’organisme et libèrent progressivement de l’énergie. Pour conserver un poids stable, les apports énergétiques (les aliments) doivent correspondre aux dépenses énergétiques (l’ensemble des activités). L’apport calorique moyen conseillé aux hommes actifs est compris entre 2250 et 2700 kcal par jour.
Il est adapté en fonction de l’âge, de la taille, du niveau d’activité physique.

Ce qu’il faut retenir pour l’alimentation des hommes :

 

  • Faire 3 repas par jour et tendre vers la répartition énergétique suivante : 25 % au petitdéjeuner, 40 % au déjeuner et 35 % au dîner.
  • Pour ceux qui ont tendance à grignoter, ajouter une collation, par exemple en fin d’après-midi pour éviter les fringales avant le dîner.

 

  • Les hommes devraient être vigilants aux apports de graisses ainsi qu’à leur qualité et consommer davantage d’aliments riches en fibres comme les féculents complets, les fruits et les légumes.
  • Les apports en vitamines A, C et E et en magnésium méritent une attention particulière chez les hommes actifs.
  • Veuiller à garder un équilibre entre le petit-déjeuner et le déjeuner.

Pin It on Pinterest

Share This