Pour la santé des os

  • Environ 20% des hommes et 30% des femmes consomment moins des 2/3 des ANC en calcium,
  • et surtout 50% des hommes et 75% des femmes de plus de 55 ans consomment moins des 2/3 des ANC en calcium.

 

Les signes de carence calcique ne sont pas visibles à court terme. A moyen et long terme une alimentation pauvre en calcium peut engendrer une accentuation du vieillissement physiologique de l’os. Pour y remédier, une complémentation en calcium peut être nécessaire.

Le calcium est le sel minéral qui représente environ 2% de notre masse corporelle, et 99% se trouvent dans notre squelette et nos dents. C’est le calcium qui assure leur rigidité et leur solidité.

L’équilibre calcique est déterminé par la relation entre les apports en calcium d’une part, et l’absorption et l’excrétion du calcium d’autre part.

Notez que l’absorption du calcium est en compétition avec certains autres minéraux comme le magnésium, le fluor ou le fer. Ainsi une forte consommation de calcium réduit l’absorption intestinale de ces autres minéraux.

Il est aussi établi qu’une consommation excessive de sodium (donc de sel de table), augmente la perte de calcium dans l’organisme.

Pour atteindre l’équilibre dans les apports du calcium les Apports Nutritionnels Conseillés (ANV) nous servirons de base.

 

 

 Dans des conditions physiologiques normales, l’organisme doit compenser les pertes inévitables en calcium. Ces pertes de calcium peuvent être fortement accrues par une sudation importante.

Pour être certain d’obtenir une bonne couverture en calcium, les apports nutritionnels conseillés (ANC) pour un adulte sont estimés à 900 mg /jour. Ces apports sont majorés après 65 ans. Ils sont alors de 1200 mg / jour.

 

Nos principales sources de calcium alimentaire sont les produits laitiers, les fruits et les légumes, et les eaux minérales.

En matière de calcium, les produits laitiers possèdent 2 avantages majeurs par rapport aux autres aliments :

  • la quantité de calcium est élevée, et
  • il est particulièrement bien absorbé par l’organisme.

Le lait et les produits laitiers servent en général de références pour la biodisponibilité du calcium. 3 à 4 produits laitiers par jour et 5 portions de fruits et légumes contribueraient à couvrir nos besoin en calcium

 

  • L’équivalent d’un bol de lait de 250 ml soit 300 mg de calcium
  • L’équivalent d’un laitage (entremets, yaourt…) soit 150 mg de calcium
  • Une part de fromage de 30g soit 300 à 350 mg de calcium.

Les 20% restants qui ne sont pas couverts par les produits laitiers, sont présents dans les fruits mais surtout dans les légumes.

20% de 900 mg soit environ 180 mg sont largement apportés par les 400 g de fruits ou légumes recommandés (5 portions de 80g par jour).

 

Les études individuelles nationales de consommations alimentaires (INCA) nous indiquent que les consommations en produits laitiers de la population française ont tendance à diminuer, tandis que celle des fruits et légumes progresse doucement.

Les conseils de l’expert :

Pin It on Pinterest

Share This