Les antioxydants

L’oxygène autant indispensable à la vie peut s’avérer néfaste pour les cellules. Le processus de leur oxydation est accompagné de la production de radicaux libres. La propagation de radicaux libres dans l’organisme est catastrophique. Ils endommagent les parois de cellules, les protéines, les lipides ou l’ADN contribuant au vieillissement des cellules par oxydation. Un excès de radicaux libres favorise également le développement de certaines maladies comme le cancer ou les maladies cardio – vasculaires. Nos organismes luttent contre les radicaux libres en faisant appel aux antioxydants.
L’activité physique intense, le soleil, le stress, la pollution, le tabac peuvent entraîner un déséquilibre entre le système de la production de radicaux libres et celui des défenses antioxydants.

Il faut veiller à maintenir un équilibre entre les mécanismes qui entraînent la production des radicaux libres et les défenses antioxydants qui permettent au corps humain de lutter contre les effets de l’oxydation.

Les antioxydants permettent de neutraliser les radicaux libres, réduire leur nocivité et contribuent à protéger les cellules. Parmi les antioxydants se trouvent d’une part certains minéraux ou oligo-éléments comme le zinc, le manganèse et le sélénium apportés par les aliments. D’autres part, l’organisme dispose des vitamines (C, E), certains pigments végétaux (polyphénols ou caroténoïdes) et autres molécules d’intérêt, qui sont apportés aussi par l’allimentation.

Les aliments sources d’antioxydants

Des antioxydants sont apportés par l’ensemble des groupes alimentaires.

Une alimentation variée et équilibrée, riche notamment en fruits, en légumes et en poissons permet d’apporter à l’organisme les antioxydants dont il a besoin.

La vitamine C

Elle aide à protéger la vitamine E et les acides gras de l’oxydation.  La vitamine C est apportée essentiellement par les fruits et les légumes. Pour profiter pleinement de leur apport en vitamine C, il est recommandé de les consommer rapidement après achat.

La vitamine E

La principale activité de la vitamine E est de piéger et d’empêcher la propagation des radicaux libres.  La vitamine E est apportée par les huiles, la plus riche est l’huile de tournesol, les germes de blé, la margarine et par certains fruits et légumes.

Les caroténoïdes

Leur activité vitaminique s’exprime par rapport à celle de la vitamine A.

Les caroténoïdes sont surtout présents dans les légumes et les fruits fortement colorés.

Ils sont très souvent responsables des couleurs variées (d’orange à rouge) autres que le vert.

Des quantités plus faibles sont aussi présentes dans les produits laitiers, les jaunes d’oeufs et les poissons marins.

Les polyphénols

Les polyphénols sont des pigments végétaux à forte activité antioxydante.

Ils sont plus puissants que les vitamines antioxydantes.

Ils participent à la couleur (rouge à violet), à la texture et au goût des végétaux (astringence des tanins, amertume des flavonoïdes).

Les polyphénols sont des substances naturellement présentes dans les fruits, les légumes, les céréales, le thé et le vin. .

Le sélénium

Le sélénium constitue une des principales lignes de défense contre les agressions des radicaux libres.

L’association de vitamine E et de sélénium est à favoriser car la vitamine E a une action complémentaire à celle du sélénium.

Le sélénium est apporté principalement par les viandes, les poissons et les œufs.

Le zinc

Il aide l’organisme à lutter contre les radicaux libres.

La disponibilité du zinc varie en fonction des aliments.

Elle est en général plus élevée pour les produits d’origine animale que pour ceux d’origine végétale.

Les conseils de l’expert :

Pin It on Pinterest

Share This